Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER

Recherche de A à Z
Plan du site
 
Professionnels > Publications > Communiqués de presse & Communications > 2 nouveaux foyers de tuberculose bovine
Professionnels A propos de l'AFSCA Organigramme Contact Agréments, autorisations et enregistrements Autocontrôle Check-lists "Inspections" Denrées alimentaires Exportation pays tiers Financement de l'AFSCA Importation pays tiers Laboratoires Législation Notification obligatoire Production animale / Santé animale Production végétale Vente à la ferme Vétérinaires indépendants Bio-ingénieurs, ingénieurs industriels, bacheliers et masters indépendants Publications Utiles Cellule de vulgarisation et d'accompagnement Comités Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique Consommateurs

 
 


Communiqué de presse


2 nouveaux foyers de tuberculose bovine (05/10/2017)

La vigilance reste de mise pour la tuberculose bovine : constatation d'un deuxième foyer en 2017

Le 31 juillet 2017, un premier foyer de tuberculose bovine a été confirmé dans l’exploitation d’un négociant-engraisseur de la Province d’Anvers de +- 65 bovins, suite à la détection de lésions sur deux bovins à l'abattoir. Suite à la tuberculination générale qui y a été effectuée, 4 bovins ont été contrôlés positifs et 4 autres douteux. L’ensemble du troupeau a fait l’objet d’un stamping out.
Quatre exploitations de contact ont été identifiées et les bovins présents y ont fait l’objet d’une tuberculination.

Suite à cette enquête épidémiologique et aux intradermo-tuberculinations réalisées, un second foyer a été identifié, puis confirmé le 15 septembre, également en Province d’Anvers. Il s’agit d’une exploitation mixte de +- 180 bovins, où ont séjourné environ 6 ans les deux bovins présentant des lésions à l’abattoir, à l’origine de la découverte du premier foyer, de même que 4 des 8 bovins ayant réagi à la tuberculination réalisée dans ce premier foyer.
La tuberculination générale a révélé 49 bovins positifs et 22 douteux. Un stamping out est également réalisé.
250 exploitations de contacts ont été identifiées.

Ces troupeaux doivent également faire l'objet d'une tuberculination générale, leur statut est suspendu en attendant les résultats.

Le lait des exploitations de contact dont le statut "tuberculose" a été suspendu peut être collecté sans la moindre restriction.

Les mesures imposées aux foyers et aux troupeaux de contact, de même que d’autres informations utiles à propos de la tuberculose bovine, sont détaillées sur le site de l'AFSCA : http://www.favv.be/santeanimale/tuberculose/

L'AFSCA prendra toutes les mesures nécessaires afin d'éviter une propagation de la maladie et tient à attirer l'attention sur l'importance de l'expertise post mortem à l'abattoir et sur l'importance de réaliser correctement les tuberculinations.


Au niveau européen, la Belgique reste indemne de tuberculose. La détection de cas sporadiques, tels que les deux foyers survenus en 2016 et ceux évoqués ici, ne compromet pas ce statut.

Une nouvelle approche en matière de surveillance et de lutte contre la tuberculose sera mise en place fin 2018 (publication d’une nouvelle législation). Les intradermo-tuberculinations y seront notamment remplacées par des tests sanguins. D’ici là, ce sont les dispositions prévues par l’AR du 17/10/2002 relatif à la lutte contre la tuberculose bovine qui restent d’application.





      Personne de contact pour la presse :
      Jean-Sébastien Walhin
      jeansebastien.walhin@afsca.be
      Tél. : 0476 88 50 77

Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 05.10.2017   |   Haut de la page


Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés   |   Extranet