Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER

Recherche de A à Z
 
Professionnels > Publications > Communiqués de presse & Communications > VEVIBA
Professionnels A propos de l'AFSCA Organigramme Contact Agréments, autorisations et enregistrements Autocontrôle Check-lists "Inspections" Denrées alimentaires Exportation pays tiers Financement de l'AFSCA Importation pays tiers Laboratoires Législation Notification obligatoire Production animale / Santé animale Production végétale Vente à la ferme Vétérinaires indépendants Bio-ingénieurs, ingénieurs industriels, bacheliers et masters indépendants Publications Utiles Cellule de vulgarisation et d'accompagnement Comités Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique Consommateurs

 
 


Communiqué de presse


Fermeture de l’atelier de transformation de viande et de l’entrepôt frigorifique VEVIBA à Bastogne.
2 produits destinés à la consommation humaine sont potentiellement à risque pour le consommateur. Retraits et communication des entreprises de distribution sont en cours.

(08/03/2018)

A la suite d’une enquête initialement menée par le Tribunal de Première Instance du Luxembourg et des constatations faites dans ce cadre par l’AFSCA, l’Agence alimentaire a demandé et reçu l’autorisation du Juge d’instruction le 6 mars d’ordonner le retrait immédiat des agréments des 2 unités de VEVIBA, soit l’atelier de transformation de viande et l’entrepôt frigorifique prévu pour le stockage des produits. L’agrément de l’abattoir sur le site de Bastogne est maintenu. Dans l’état actuel de l’enquête, 2 produits ont été identifiés comme potentiellement à risque pour le consommateur. Ces produits sont en cours de retrait du marché en Belgique et il a été demandé à ces entreprises de la distribution d’effectuer les rappels de produits lorsque nécessaire.


Fin février et début mars, une perquisition a été menée à la demande du juge d’instruction. 20 collaborateurs de l’AFSCA accompagnés de 41 agents de police se sont rendus dans l’établissement VEVIBA sur et un rapport a été transmis au Juge d’instruction. A la fin de ce contrôle, une saisie préventive et dans l’attente d’une suite à ordonner par la justice a été effectuée sur l’ensemble des produits présents. L’autorisation du Juge d’instruction reçue par à l’AFSCA en date du 6 mars a permis à l’Agence de retirer immédiatement les agréments de deux activités gérées par VEVIBA càd d’une part, l’atelier de découpe et d’autre part, l’entrepôt frigorifique. L’établissement Abattoir et Marché de Bastogne conserve son agrément. L’AFSCA renforce dès aujourd’hui ses contrôles sur l’ensemble des entreprises liées au groupe Verbist, propriétaire de Veviba.

Les produits présents dans l’entrepôt frigorique sont issus de l’abattoir bastognard mais également d’autres entreprises. Des constatations de non-conformités par rapport à la législation alimentaire sur beaucoup des produits présents ont justifié la mise sous scellé de l’ensemble des produits de l’entrepôt. Les enquêteurs de l’agence alimentaire ont également établi des constats au niveau de l’atelier de découpe. Au niveau de ces activités de transformation de viande, l’AFSCA a pu identifier 2 produits spécifiques où un risque sanitaire potentiel existe : la viande hachée ainsi que la queue de vache vendus à d’autres entreprises. En l’état actuel de l’enquête, seuls ces deux produits commercialisés peuvent impacter la santé du consommateur. L’AFSCA est en contact étroit avec le secteur de la distribution et les entreprises identifiées comme clientes de VEVIBA. Les informations sur les produits à risque potentiel ont été communiquées à ces entreprises, leur demandant par la même occasion d’effectuer les rappels de produits nécessaires. La communication vers les autorités et clients étrangers est également en cours. Outre ces 2 produits, tout produit n’impliquant pas de risque sanitaire mais dont la conformité n’est pas garantie, sera également retiré du marché.

La grande distribution a effectué aujourd’hui un retrait par précaution de l’ensemble des produits VEVIBA qu’ils ont reçus. A l’exception d’une partie du haché provenant de VEVIBA, la viande fraiche belge actuellement en vente n’est pas concernée pas la problématique. L’AFSCA va continuer à tenir la population informée au fur et à mesure des avancées faites dans ce dossier, et prend les mesures nécessaires afin d’informer pertinemment et de protéger le consommateur.
L’AFSCA a pris toutes les mesures afin que les produits ayant un potentiel impact sur la santé des consommateurs soient retirés du marché.

Le point de contact se tient à la disposition des consommateurs pour toute question 0800/13.550

.



      Personne de contact pour la presse :
      Jean-Sébastien Walhin
      jeansebastien.walhin@afsca.be
      Tél. : 0476 88 50 77

Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour09.03.2018e -->   |   Haut de la page


Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés   |   Extranet