Afficher cette page en : Français Néerlandais
 
  RECHERCHER
 

Recherche de A à Z

Point de contact
0800 13 550

Accueil Consommateurs > Nos aliments > Fruits & légumes > Consommer des amandes d’abricot présente un risque !

CONSOMMATEURS
Point de contact Rappels de produits Avertissements Nos aliments Vie pratique Que fait l'AFSCA pour les consommateurs ? Incidents de sécurité alimentaire Publications Vidéos A propos de l'AFSCA Utiles   - Offres d'emploi
  - Liens utiles
COMITES
Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique
PROFESSIONNELS
Consommer des amandes d’abricot présente un risque ! Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 14.08.2018


RhubarbeCes dernières années, plusieurs personnes dans l’UE sont tombées malades après avoir mangé des amandes d’abricots crues ou broyées.


De quelles amandes s’agit-il ?

Il ne s’agit pas des fruits de l’amandier, parfaitement comestibles. Il s’agit des amandes obtenues après avoir cassé la coque dure du noyau des abricots. Il existe 2 types d’amandes : les amandes amères et les amandes douces. Seules les amandes amères posent problème car elles contiennent un composé, l’amygdaline, qui peut libérer du cyanide lors de l’ingestion. Une intoxication au cyanide peut provoquer des nausées, de la fièvre, des maux de tête, de l’insomnie, de la soif, de la léthargie, de la nervosité, des douleurs articulaires et musculaires ou une chute de tension artérielle. Elle peut même être mortelle dans les cas extrêmes. Par contre, les amandes d’abricot douces ne présentent aucun risque car elles ne contiennent qu’une faible concentration d’amygdaline. Mais il est impossible à l’oeil nu de faire la différence entre les espèces sûres et dangereuses.
L’amande contenue dans le noyau de l’abricot n’entrant pas en contact avec le fruit lui-même, la consommation d’abricots ne pose aucun risque pour la santé des consommateurs.


Le point de vue de l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments)

Selon certaines études, une quantité de 0,5 à 3,5 mg de cyanide par kg de poids corporel est déjà mortelle. Les experts de l’EFSA estiment que les adultes pourraient consommer une grande amande (370 mg) sans dépasser le seuil de sécurité. Pour les enfants, la dose est bien sûr nettement plus faible.


Des allégations médicales douteuses…

La plupart des amandes d’abricot commercialisées dans l’UE (sous forme entière ou broyée) et qui présentent un risque d’intoxication sont importées depuis l’extérieur de l’UE et vendues via Internet. On les propose en tant que super aliment qui détruit les cellules cancéreuses, ce qui n’est nullement prouvé scientifiquement. De plus, les produits en vente sur Internet ne comportent souvent aucune mise en garde quant au danger d’intoxication. Au contraire, les indications incitent souvent à en consommer de grandes quantités.

Il est donc fortement déconseillé de consommer ces amandes. Ne vous laissez pas convaincre par des vendeurs peu scrupuleux sur Internet !


Que faire en cas d’intoxication ?

Si vous présentez des symptômes après avoir mangé des amandes amères, contactez directement le centre antipoison (070/245 245).



Source : D'après le Bulletin AFSCA n°71, page 5.



Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA. Tous droits réservés.   |   Extranet