Afficher cette page en : Français Néerlandais
  RECHERCHER
 pour les Consommateurs
Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire
Recherche de A à Z

Point de contact
0800 13 550
Accueil Consommateurs  > Vie pratique > Autres > Questions sur le coronavirus ?

CONSOMMATEURS
Point de contact Rappels de produits Avertissements Nos aliments Vie pratique Que fait l'AFSCA pour les consommateurs ? Incidents de sécurité alimentaire Publications Vidéos A propos de l'AFSCA Utiles   - Offres d'emploi
  - Liens utiles
COMITES
Comité consultatif Comité d'audit Comité scientifique
PROFESSIONNELS
Questions sur le coronavirus ?
Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 31.03.2020
  Pour toute question ou information générale sur les mesures prises dans le cadre du Coronavirus COVID-19, consultez le site https://www.info-coronavirus.be/fr/ ou téléphonez au 0800 14 689 (numéro gratuit)

 

Emballages
Contrôles

Animaux de compagnie -UPDATE 31/03/2020-

 

 

EMBALLAGES

Existe-t-il un risque d'infection par le biais d’un contact avec des emballages ?
Comme pour d’autres surfaces, le virus peut être brièvement présent sur ce type de surface. Ce risque existe mais il est beaucoup plus faible que lors d’un contact direct avec une personne infectée.
Lors de vos achats, il est important de ne toucher que ce dont vous avez réellement besoin, surtout s'il s'agit de denrées alimentaires non emballés.
Le message reste de se laver régulièrement et soigneusement les mains. Dans tous les cas, il est logique de se laver les mains immédiatement après avoir fait des courses.


Un consommateur peut-il se rendre au magasin avec ses propres emballages/contenants (par ex. bocaux) ?
L’utilisation de ses propres emballages, tels que les sacs pour fruits et légumes en libre-service, peut continuer à se faire. Comme toujours, une bonne hygiène de l'emballage reste essentielle.
L’utilisation des propres contenants des consommateurs chez les bouchers, boulangers, traiteurs,... est pour l’instant déconseillée afin d’éviter la propagation du virus. Les contenants des consommateurs pourraient être un transporteur du virus et infecter le boucher, le boulanger, le traiteur….
Il est important de se laver soigneusement et régulièrement les mains après un contact avec des surfaces et des emballages touchés par de nombreuses personnes.


Peut-on encore vendre des denrées alimentaires en vrac ?
Oui. Il convient d’accorder une attention particulière à une bonne hygiène des mains. Il faut éviter de toucher des denrées alimentaires non emballées.
Si un consommateur touche une denrée alimentaire non emballée, il doit acheter le produit. Les denrées alimentaires non emballées qui ont été touchées ne peuvent plus être vendues à d’autres consommateurs.
Lors de l’utilisation de louches, de distributeurs… une bonne hygiène est importante. Les louches ou ustensiles peuvent être des vecteurs du virus. Il est important de se laver les mains de manière régulière et rigoureuse après un contact avec des surfaces qui ont été touchées par de nombreuses personnes.


Comment peut-on empêcher la contamination des emballages ?
Le risque d’infection par le biais d’emballages est beaucoup plus faible que lors d’un contact direct avec une personne infectée. Il faut néanmoins prendre toutes les précautions nécessaires afin d’empêcher toute contamination par le biais d’emballages. Et cela est possible en appliquant de manière stricte les recommandations et les obligations existantes en matière d'hygiène personnelle, d’hygiène des denrées alimentaires et d’hygiène au travail ainsi qu’en nettoyant et désinfectant régulièrement les surfaces et les objets inertes.

 

CONTROLES


L’AFSCA continue-t-elle ses contrôles pour garantir la sécurité alimentaire ?

La protection de la sécurité des citoyens en général et de la sécurité alimentaire restent donc des missions essentielles. C’est donc dans ce cadre que l’AFSCA continue d’effectuer des contrôles. L’Agence tient évidemment compte de la difficulté dans laquelle chacun peut se trouver.

A cet effet, le plan de contrôle de l'AFSCA été adapté.

  • Les endroits où se trouvent des personnes à risques, maisons de repos, hôpitaux, …. ne sont plus visités sauf en cas de nécessité.
  • nos contrôles visent en premier lieu l'essentiel: le suivi des non-conformités, la gestion des alertes européennes RASFF, la gestion des intoxications alimentaires, des plaintes des consommateurs et des autorités, ainsi que les échantillonnages ciblés.

L’AFSCA est tout particulièrement attentive aux produits présents sur le marché qui pourraient nuire à la santé des consommateurs. L’absence d’informations sur les allergènes ou la présence de bactéries pathogènes dans des denrées alimentaires pourraient avoir un impact sur la santé des consommateurs, alors que les hôpitaux doivent se concentrer sur les cas graves liés au covid-19.
L' AFSCA porte également une attention particulière aux personnes qui tenteraient de profiter de la situation liée au covid-19 pour développer des activités non autorisées dans l’alimentaire.

Qu’en est-il des plaintes des consommateurs ?
Les plaintes et notifications des consommateurs sont toujours traitées par l’AFSCA, et, si nécessaire, les contrôleurs continuent de se rendre sur le terrain dans le cadre de leur enquête. Etant donné la situation relative au coronavirus Covid-19, le délai de traitement des plaintes et des questions pourrait être prolongé, et cela en fonction du risque possible identifié.

ANIMAUX DE COMPAGNIE -UPDATE 31/03/2020-

Chat positif au virus du Covid 19 en Belgique (27/03/2020)



Les animaux domestiques peuvent-ils infecter un homme s'ils ont été en contact avec des personnes infectées ?
On sait que l'entourage des patients atteints du Covid-19 est susceptible d'être très fortement contaminé. Les animaux de compagnie qui vivent avec des personnes infectées sont fortement exposés au virus. Jusqu'ici, seuls trois cas sont connus (2 chiens à Hong Kong et 1 chat en Belgique) où l'animal domestique a été contaminé par l'homme. Les chiens ne présentaient aucun symptôme et le chat souffrait de troubles respiratoires et digestifs transitoires. Jusqu'à présent, rien n'indique qu'un animal domestique puisse transmettre le virus à l'homme ou à d'autres animaux de compagnie. Bien que l'on suspecte que le virus causant le Covid-19 chez l'homme provienne, à l'origine, d'animaux sauvages, il s'est depuis adapté à l'homme (virus « humanisé »). Le risque de transmission du virus des animaux domestiques à l'homme est négligeable par rapport au risque de transmission par contact direct entre êtres humains.
Néanmoins, il est fortement recommandé de continuer à appliquer les règles d'hygiène classiques (éviter les contacts rapprochés avec votre animal, surtout si vous êtes malade, se laver les mains après manipulation de tout animal, ne pas laisser l'animal vous lécher le visage). Ceci d'une part pour vous empêcher de transmettre le virus à votre animal de compagnie et, d'autre part, éviter que ce dernier ne devienne lui-même porteur du virus et ne le véhicule par contamination environnementale.

Mon animal domestique peut-il être atteint du Covid-19 ?
Seuls quelques animaux domestiques ont été testés positifs au Covid-19. Ils vivaient isolés chez des personnes infectées par le Covid-19. Cela indique donc qu'ils ont été contaminés par les personnes avec lesquelles ils vivaient.
Il est demandé aux vétérinaires de faire preuve d'une plus grande vigilance pour enregistrer et examiner d'éventuels cas supplémentaires.

Mon animal de compagnie peut-il être infecté par l'homme et comment le protéger ?
Dans son avis, le Comité scientifique de l'AFSCA a indiqué que ce risque est minime. Il est néanmoins conseillé aux patients Covid-19 de prendre les mesures d'hygiène nécessaires concernant le contact avec leur animal domestique (pas de contact rapproché, se laver les mains, ne pas le laisser lécher le visage), le but étant d'éviter que l'animal ne devienne porteur et ne véhicule le virus pendant une courte période.

Puis-je « laver-désinfecter » mon chien ou mon chat comme je le fais pour mes mains ou comment faire en pratique ?
Attention, il ne faut surtout pas laver votre animal domestique (que ce soit entièrement, son pelage ou ses pattes) avec des produits désinfectants ou autre tel que du gel hydroalcoolique, du dettol, de l’alcool ou encore de l’eau de Javel car cela peut provoquer des brûlures et des intoxications à votre animal de compagnie. Si vous désirez laver votre animal en rentrant de promenade par exemple, un shampoing adapté aux animaux ou un savon doux suffit. Les coussinets plantaires peuvent être nettoyés au savon doux.

Comment prendre soin des animaux domestiques de patients infectés ?
Il est recommandé de garder les animaux domestiques de patients infectés sur place et autant que possible à l'intérieur, mais d'éviter aussi les contacts rapprochés entre le patient et ces animaux. Il convient toutefois d'accorder aussi une attention au bien-être de l'animal et de le faire sortir régulièrement, tout en respectant les règles de distanciation sociale.

Quelles dispositions prendre pour mon animal si je tombe malade et suis en incapacité de m’en occuper ?
Identifiez une personne de votre entourage qui pourra prendre soin de votre animal si vous en êtes dans l’incapacité. Assurez-vous que tout le nécessaire de soin à votre animal est disponible (comprenant au moins deux semaines de nourriture et de médicaments éventuels).
Si le propriétaire est hospitalisé, il est préférable qu’un membre de la famille proche ou une connaissance s’occupe de l'animal de compagnie sur place, dans son environnement familier.
Il est également recommandé de limiter autant que possible les contacts avec les animaux domestiques chez les patients infectés, et de respecter toutes les mesures d'hygiène.

Mon chien ou mon chat est malade, puis-je aller chez le vétérinaire ?
Oui, nous ne perdons pas de vue la santé de votre animal de compagnie. Veuillez tout d'abord contacter le cabinet de votre vétérinaire pour décider comment il peut vous recevoir et traiter votre animal.
Si vous êtes atteint par le Covid-19 (ou une autre maladie transmissible), vous devez rester chez vous et minimiser les contacts avec d’autres personnes jusqu’à votre rétablissement.

  • S’il s’agit d’un rendez-vous pour votre animal de type non urgent (visite de contrôle annuel, rappel de vaccin de routine, chirurgie de convenance…) : il est recommandé de reporter la visite de votre animal chez le vétérinaire jusqu’à ce que vous ne représentiez plus un risque de transmission de la maladie.
  • S’il s’agit d’un rendez-vous pour votre animal qui ne peut pas être reporté, prenez contact avec votre vétérinaire pour déterminer la meilleure manière de prendre en charge votre animal en minimisant les risques de transmission du virus.

Puis-je faire vacciner mon animal de compagnie contre le Covid-19 ?
Aucun vaccin n'est actuellement disponible contre le Covid-19 chez les animaux de compagnie. En effet, ce virus est un virus humain et pas un virus animal.

Puis-je faire tester mon chien ou mon chat au Covid-19 ?
Il n’y a actuellement pas de tests disponibles pour les animaux et la priorité absolue doit être donnée à l'utilisation des tests chez l'homme.

Faut-il euthanasier un chien ou un chat atteint du Covid-19 ?
Non, absolument pas. C’est l'animal domestique qui a été contaminé par le virus par contact rapproché avec une personne malade infectée. Ensemble, ils doivent être mis en quarantaine. Jusqu'à présent, nous n'avons connaissance que d'un seul chat ayant développé des symptômes qui supposent une infection au coronavirus. L'état de santé de ce chat s'est, entre-temps, amélioré. Les deux chiens chez qui le virus a été détecté n'ont jamais présenté de symptômes de la maladie.

Puis-je encore me promener avec le chien qui vit chez un patient infecté ?
Oui, il est important de préserver le bien-être de l'animal. Il est néanmoins recommandé de maintenir les animaux, tout comme les hommes, à une distance sociale des autres animaux et êtres humains. Un animal peut être porteur du virus à l'instar des objets. Évitez également que le chien ne se promène librement et qu'il soit caressé par d'autres personnes. Il faut éliminer leurs excréments de l'environnement de manière hygiénique. Après la promenade, procédez à un lavage soigneux de vos mains.

Puis-je encore laisser sortir mon chat dehors ?
Vous pouvez laisser sortir votre chat en extérieur. Cependant, si vous êtes infecté par le Covid-19, il est recommandé de maintenir votre chat à l’intérieur.

Les refuges pour animaux sont-ils ouverts ?
Les refuges pour animaux sont fermés, et les visites n’y sont pas autorisées. L’adoption et le don d’animaux peut avoir lieu sur rendez-vous et à condition que les mesures de distanciation sociales soient respectées. L'accueil et les soins essentiels des animaux sont cruciaux et donc autorisés. Les volontaires sont également autorisés à apporter leur contribution (Source: https://www.info-coronavirus.be/fr/faqs). Il est exclu d’abandonner un animal pour la raison qu’il pourrait être positif au Covid-19.

Les salons de toilettage sont-ils ouverts ?
Non, les salons de toilettage sont fermés (Source: https://www.info-coronavirus.be/fr/faqs).

Les propriétaires peuvent-ils continuer à s'occuper de leurs animaux dans les pâturages et les étables ?
Oui, tant que vous respectez les règles de distanciation sociale.

Est-ce que les pensions pour animaux de compagnie sont ouvertes ?
Les pensions pour animaux de compagnie sont ouvertes, mais seulement pour raison impérieuse (par exemple : décès ou entrée à l’hôpital du propriétaire de l’animal) (Source: https://www.info-coronavirus.be/fr/faqs).

Les crématoires d'animaux peuvent-ils rester ouverts ?
Oui, sur rendez-vous uniquement, en respectant les règles de distanciation sociale (Source: https://www.info-coronavirus.be/fr/faqs.


 

 



Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.
Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- AFSCA-FAVV. Tous droits réservés.   |   Extranet