Afficher cette page en : Français Néerlandais
  RECHERCHER

Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire
Recherche de A à Z
Communiqué de presse (22/02/2019) Nous suivre sur TwitterNous suivre sur Facebook


MISSION PRINCIERE AU MEXIQUE.
Les denrées alimentaires belges vues d'un bon œil par les autorités mexicaines.

  La princesse Astrid a dirigé cette semaine une vaste mission économique au Mexique. Les liens entre les deux pays sont forts, comme en a témoigné le nombre de membres de la délégation : 283 représentants d'entreprises, d'agences gouvernementales, de politiciens et d'universités se sont rendus au Mexique. L'Agence alimentaire a également fait partie de la mission et elle a pu, avec son homologue mexicain Senasica, aboutir à un accord sur les conditions phytosanitaires pour l'exportation de poires belges vers le Mexique.

De nombreuses entreprises alimentaires belges souhaitent exporter leurs produits et doivent pour ce faire d’abord être en mesure d’offrir les garanties nécessaires, comme l’absence de risque de transmission de maladies animales ou végétales. Les exigences auxquelles les aliments doivent satisfaire sont convenues entre les gouvernements des deux pays. Une fois l'accord conclu, l’AFSCA vérifie l'application correcte des accords et délivre, si les conditions sont remplies, les certificats sanitaires nécessaires aux produits destinés à l’exportation.

Au cours de cette mission, l'Agence alimentaire a eu d'excellents contacts avec son homologue mexicain Senasica, qui, comme l'AFSCA, est responsable de la santé animale, de la santé végétale et de la sécurité alimentaire au Mexique. Mardi, l'Agence alimentaire et Senasica sont parvenues à un accord sur les conditions phytosanitaires de l'exportation de poires belges au Mexique. Le Mexique est convaincu des garanties que la Belgique peut offrir pour prévenir de l'introduction d'organismes potentiellement nuisibles tels que les insectes et les champignons. Grâce à cet accord, les consommateurs mexicains pourront déjà goûter aux poires conférence issues de la prochaine récolte.

Au cours de cette visite, l'AFSCA a également continué les négociations sur les conditions d'exportation de pommes, de légumes, de viande de porc et de volaille. De telles négociations prennent beaucoup de temps et nécessitent généralement une ou plusieurs visites d'inspection avant que l'exportation ne soit effectivement possible. Cette mission princière a permis d’accélérer les négociations bilatérales entre les autorités de sécurité alimentaire belges et mexicaines.

Leslie Lambregts, directeur des relations internationales à l’AFSCA : “la collaboration se déroule maintenant à merveille. Il faut comprendre que c’est essentiel car la sécurité alimentaire, les maladies végétales ou animales ne s’arrêtent pas aux frontières des pays. Nos 2 pays s’assurent, par l’échange d’expérience et de connaissances, que les consommateurs belges et mexicains puissent bénéficier du niveau de sécurité alimentaire requis".

Outre sa mission de base, le suivi de la chaîne alimentaire et la préparation du Brexit, l'agence cherche également à se concentrer sur la préservation des marchés d'exportation belges mais aussi sur l'ouverture de nouveaux marchés : en 2018, 25 nouveaux accords bilatéraux ont été conclus ou certificats délivrés avec 20 pays tiers.

Vous trouverez de plus amples informations sur les compétences de l'AFSCA en matière de relations internationales à l'adresse suivante : http://www.afsca.be/rapportactivites/2017/relationsinternationales/



  Personne de contact pour la presse:
Stéphanie Maquoi
stephanie.maquoi@afsca.be
Tél. : 0478 69 57 84
Notre mission est de veiller à la sécurité de la chaîne alimentaire et à la qualité de nos aliments, afin de protéger la santé des hommes, des animaux et des plantes.

Version imprimable   |   Dernière mise à jour le 22.02.2019    |   Haut de la page
Conditions d'utilisation & disclaimer   |   Copyright © 2002- FAVV-AFSCA - Tous droits réservés   |   Extranet