Conclusions

Conclusions

  • Les consommateurs sont convaincus de l'importance d'une chaîne alimentaire sûre et de l'utilité des activités et du rôle de l'AFSCA en tant que gardien de la sécurité alimentaire.
  • La connaissance de l'ASFCA n'a pas augmenté de manière significative : 37% déclarent (très) bien connaître l'AFSCA, mais la différence entre groupes linguistiques est très marquée (63% FR contre 21% NL).
  • Le fonctionnement de l‘AFSCA bénéficie d'une appréciation aussi positive en 2016 qu'en 2013, voire même meilleure, notamment en matière de gestion d'incidents.
  • Tout comme en 2013, un tiers des répondants appellent à davantage de contrôles de la chaîne alimentaire belge, et les consommateurs francophones restent plus critiques à l'égard de l'agence.
  • En ce qui concerne la perception sur la gestion d'incidents par l'AFSCA, sur sa mission d'information et sur la sévérité des contrôles, on observe un net progrès depuis 2013.
  • La connaissance des affiches et du smiley AFSCA a augmenté, mais l'utilisation du site internet de l'AFSCA a par contre régressé (contre une hausse de la consultation de la page Facebook).